Viol présumé en Casamance : après la découverte de leur mensonge, les touristes espagnoles prennent la fuite Viol présumé en Casamance : après la découverte de leur mensonge, les touristes espagnoles prennent la fuite
Après le démenti samedi du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, les touristes espagnols qui ont déclaré avoir été violées en Casamance, ont... Viol présumé en Casamance : après la découverte de leur mensonge, les touristes espagnoles prennent la fuite

Après le démenti samedi du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, les touristes espagnols qui ont déclaré avoir été violées en Casamance, ont pris la « fuite » de peur certainement se faire arrêter. Elles sont passées par la Gambie voisine où elles ont pris le vol pour rejoindre leur pays, rapporte la Rfm. Jeudi dernier, des individus armés non encore identifiés, ont braqué un véhicule en provenance de Kafountine, qui transportait 7 passagers dont 4 touristes espagnoles. Ces derniers dont trois femmes ont révélé à la gendarmerie avoir été enlevées puis entraînées dans la brousse avant d’être violées et libérées.

Mais, selon le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, ce viol supposé n’a jamais eu lieu. « Lorsque, après les réquisitions de la gendarmerie, l’expertise médicale a été faite sur une des supposées femmes, violées, il s’est avéré qu’elle n’a subi aucun viol », a-t-il dit, soulignant que les trois autres femmes ont refusé, selon ses dires de se faire consulter. Le ministre soupçonne les ennemis de la paix en Casamance ou simplement du tourisme en Casamance, d’être à l’origine de ce qui ressemble à un sabotage.

leral

No comments so far.

Be first to leave comment below.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *