pub1

Justice -Libéré hier : Pourquoi Assane Diouf reste en prison

0 94

L’Observateur qui donne la nouvelle, Assane Diouf surnommé l’insulteur public ne sera libre que le 28 février 2019, soit 4 jours après la Présidentielle.

Le journal indique que la justice le maintient en prison pour l’avoir condamné à 2 ans de prison dont 9 mois de probation. La décision de justice rendue a été mal interprétée, laissant croire que ses 9 mois étaient en sursis alors qu’il n’en est rien, précise la même source. En réalité, le jugement dit qu’Assane Diouf doit purger 15 mois de prison (il a déjà purgé 13 mois 11 jours) et durant ses 9 mois de probation, il sera en observation.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.