pub1

Politique -Marche du FNR : L’opposition lance « le dernier avertissement » à Macky

0 659

Les partis regroupés au sein du Front national de résistance (Fnr) ont encore une fois tiré sur le régime de Macky Sall. Au cours d’une marche organisée ce vendredi 28 décembre, l’opposition exige des élections libres, justes et transparentes.

« Ce n’est pas normal, en 2019, que des citoyens marchent pour exiger des élections transparentes au Sénégal. Le président Macky Sall et son régime doivent savoir que l’opposition est debout comme un seul homme pour faire face », a martelé Mamadou Diop Decroix. Le député de l’opposition d’inviter les jeunes à retirer et garder leurs cartes d’électeur pour aller voter le 24 février 2019.

Embouchant la même trompette, Oumar Sarr de mettre en garde le pouvoir en place. « Nous ne dormons pas, on restera vigilant. Ceci est un dernier avertissement lancé à Macky Sall pour qu’il prenne ses responsabilités. On n’acceptera jamais une élection présidentielle sans Karim Wade et Khalifa Sall », avertit le numéro 2 du Parti démocratique sénégalais (PDS).

« Il faut que le président sache que rien ne peut empêcher Khalifa Sall d’être candidat », renchérit Barthélémy Dias qui révèle que l’ex-maire de Dakar est en train d’écrire son projet de société qui sera soumis aux Sénégalais.

Dethié Fall de Rewmi exige, pour sa part, la démission du ministre Aly Ngouille Ndiaye. « Nous continuons de récuser le ministre de l’Intérieur, responsable de l’Apr et chargé d’organiser les élections. C’est inadmissible », dénonce le député de Rewmi qui appelle les leaders de l’opposition à « rester dans cette même dynamique de lutte en vue de la présidentielle ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.